Blog Maigrir

Des conseils, des astuces, des vidéos… pour BIEN maigrir

Les traitements de l’hyperphagie

Tout comme les autres formes du trouble du comportement alimentaire, l’hyperphagie doit être traitée immédiatement et ce, correctement afin d’éviter les éventuelles rechutes. Il ne faut pas oublier que cette maladie est une véritable addiction, donc à ne surtout pas prendre à la légère. Dans l’article suivant, vous découvrez les différents types de traitement pour soigner l’hyperphagie.

Les traitements de l’hyperphagie

Poursuivez votre lecture pour découvrir les différents types de traitement de l’hyperphagie

La thérapie comportementale

La thérapie comportementale est l’un des traitements proposés aux sujets souffrant de la dépendance à la nourriture comme les hyperphages. Ce soin consiste à aider le patient à être plus conscient de ses comportements vis-à-vis de la nourriture et à contrôler ses émotions. Différents conseils, des techniques de relaxation ainsi que des séances de formation à propos de la nutrition sont dispensés par le thérapeute au cours de ce premier type de traitement.

Le spécialiste qui prend en charge l’individu hyperphagique peut être également amené à l’inciter à tenir un journal d’alimentation pour mieux suivre le nombre de calories qu’il consomme au quotidien. Cette technique l’aide énormément dans la maîtrise de son comportement alimentaire. La thérapie comportementale vise également à faire remarquer aux patients les méfaits de la dépendance à la nourriture.

La psychothérapie interpersonnelle

Mise à part la thérapie comportementale, une thérapie interpersonnelle est également requise pour traiter ce trouble du comportement alimentaire. Ce second type de traitement consiste à améliorer les problèmes relationnels qui incitent les individus hyperphagiques à soulager leurs peines dans la consommation de nourritures à forte dose.

Plusieurs solutions peuvent être adoptées, telles que la consolidation des relations du patient avec son entourage ainsi que le développement de ses aptitudes en termes de communication.

Au cours de cette thérapie, l’appui des proches est vraiment nécessaire pour le bon traitement de l’individu hyperphagique. Dans les cas plus complexes, le patient peut être même invité à intégrer un groupe de parole afin de partager ses soucis et ses expériences avec d’autres personnes souffrant de la même forme de dépendance.

Le meilleur de la phytothérapie pour rester mince !
Garcinia, Café vert, Chitosan, Capsimax, Hoodia etc.

Les solutions pour maîtriser les crises d’hyperphagie

Outre ses différentes thérapies, l’individu hyperphagique doit également apprendre à contrôler ses crises d’hyperphagie pour venir à bout de ses traitements. Voici quelques solutions qui l’aideront sûrement à les surmonter :

  • Bien respecter les heures des repas et ne jamais les manquer ou les sauter.
  • Éviter les tentations à manger en ne gardant jamais ses aliments préférés au réfrigérateur ou dans les placards.
  • Oublier les régimes amaigrissants pendant un temps. Ceci permet de remettre de l’ordre dans son comportement alimentaire.
  • Diminuer autant que possible le stress qui peut inciter à manger en s’activant ou en faisant du sport.
  • Ne pas hésiter à parler aux amis et proches de ses problèmes.

Photo ©Fotolia.com

Share Button