Blog Maigrir

Des conseils, des astuces, des vidéos… pour BIEN maigrir

L’anorexie : Ses symptômes

Si dans le précédent article sur les troubles alimentaires nous avons vu une définition précise de l’anorexie et ses conséquences sur l’organisme, cette rubrique est plus orientée vers les symptômes de cette maladie qui touche une part importante des adolescentes de nos jours.

Les signes de l’anorexie se diffèrent d’un individu à un autre. Si vous avez du mal à l’identifier, il reste plus judicieux de consulter un spécialiste en la matière. Les points suivants vous sont donnés à titre informatif pour mieux vous aider à détecter cette maladie dangereuse.

Les symptômes de l'anorexie

Jetez un œil ici pour connaître les symptômes de l’anorexie

  • Perte d’appétit

    Lors de ses premières manifestations, l’anorexie se traduit par le refus de quelques plats. L’adolescente souffrant de ce trouble alimentaire commence à s’abstenir de certaines nourritures qu’elle pense être la cause de sa prise de poids. Cette idée de grossir devient une véritable obsession si la maladie n’est pas dépistée et prise en charge à temps.

    D’après les spécialistes, l’abstinence de nourritures sur une longue période favorise également la sécrétion d’endorphine et d’enképhaline, des substances qui, à forte dose, pourraient entraîner la perte d’appétit chez l’individu anorexique. Ce n’est pas tout, ce dernier éprouve des dégoûts pour tous aliments qu’il refuse de s’alimenter.

  • Amaigrissement excessif

    A force de ne pas manger, l’anorexique perd excessivement du poids. La différence constatée entre son rapport taille/poids est considérable. Ce qui est déconcertant, c’est que le malade ne s’en rend même pas compte. Au contraire, la perte de poids devient plus que jamais son ultime préoccupation.

    Le meilleur de la phytothérapie pour rester mince !
    Garcinia, Café vert, Chitosan, Capsimax, Hoodia etc.

    A force de ne rien avaler, son amaigrissement risque de devenir pathologique. Autrement dit, sa perte de poids excessive s’accompagne de diverses complications, telles que les carences nutritionnelles, l’anémie ou encore l’ostéoporose.

  • Sensation de mal-être et dépression nerveuse

    Non traitée, l’anorexie présente des symptômes encore plus graves. Les sujets victimes de ce trouble alimentaire éprouvent une sensation de mal-être profonde et n’ont aucune motivation dans l’accomplissement de leurs activités.

    Le fait d’ignorer cette maladie peut entraîner chez la jeune fille un trouble psychologique. C’est la raison pour laquelle, les spécialistes recommandent la consultation d’un psychiatre lors de son traitement. L’anorexique a non seulement peur de toutes nourritures considérées comme hypercaloriques, mais en plus elle est dépressive.

  • Interruption ou absence des règles

    La perte de poids excessive ainsi que les carences nutritionnelles rencontrées par l’anorexique peuvent entraîner des troubles métaboliques, touchant notamment la production des hormones sexuelles. Ce déséquilibre se répercute sur le cycle menstruel de la jeune fille, d’où l’absence ou l’interruption de ses règles.

    Ce phénomène est toutefois réversible. Une reprise de poids à la normale permet de remettre en ordre le dysfonctionnement du processus hormonal de l’individu anorexique.

Photo ©Fotolia.com

Share Button