Blog Maigrir

Des conseils, des astuces, des vidéos… pour BIEN maigrir

Des choses à savoir sur le métabolisme

Métabolisme – définition

Le métabolisme par définition est un ensemble de réactions et de transformations chimiques qui permettent à une cellule, et donc à un organisme, de tirer de l’énergie de ce qu’il consomme et de générer sa matière.

C’est un processus précis et complexe, qui comprend un équilibre entre l’anabolisme et le catabolisme.

L’anabolisme, qui consomme de l’énergie, est une synthèse et donc une construction de produits de grande taille à partir de réactifs de petite taille.

Le catabolisme, qui fournit de l’énergie, est une dégradation de réactifs de grande taille en produits de petite taille.

métabolisme définition

Le métabolisme par définition est un ensemble de réactions et de transformations chimiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou l'organisme vivant.

Exemple de métabolisme

Vous consommez un chocolat chaud. Il est digéré, d’abord dans votre estomac, puis dans vos intestins. Le tout est dégradé en protéines, sucres (surtout glucose, lactose et galactose dans le cas précis) et lipides.

Les sucres et les lipides passent par de nombreuses réactions visant à amener ces molécules de grosses taille à se décomposer en plus petites unités, facilement assimilables par les mitochondries, de petits organites se trouvant dans nos cellules et servant entre autre à leur fournir de l’énergie.

Les protéines, par contre, sont déconstruites jusqu’à ne plus être que de vastes amas d’acides aminés, les « briques » les composant. Ces acides aminés sont ensuite utilisés par l’organisme pour construire d’autres protéines, les siennes.

Le meilleur de la phytothérapie pour rester mince !
Garcinia, Café vert, Chitosan, Capsimax, Hoodia etc.

Métabolisme et activité

Dans le langage familier, on appelle « métabolisme » l’ensemble des dépenses énergétiques d’une personne.

L’on distingue le métabolisme de base, qui est mesuré au repos dans une pièce à température du corps humain, et le métabolisme en activité, qui dépend bien sûr de facteurs tels que ladite activité, la température ambiante, la masse corporelle de la personne, etc…

Au repos ou en activité, le métabolisme d’une personne peut être influencé par la nature de son activité et ce qu’elle consomme.

Les excitants, comme par exemple la caféine et la théobromine, accélèrent le métabolisme, de même que la consommation de piment. L’activité physique également, de manière directement proportionnelle à son intensité.

Les glandes endocrines, et leurs possibles dysfonctionnements, influent de la même façon.

La nervosité ou le stress ont eux aussi un rôle, bien que moins bien compris, mais il est fréquent de voir des personnes très nerveuses être très minces ou souffrir de fort surpoids, et ce peu importe leur alimentation.

L’on retrouve aussi les grands écarts entre la température ambiante et la température corporelle, situations dans lesquelles l’organisme doit lutter pour conserver son homéothermie.

Photo ©Fotolia.com

Share Button

Catégorie : Métabolisme